Fruit de la réforme constitutionnelle de 2015, le Conseil Consultatif de la Jeunesse est l’une des innovations majeures du dispositif institutionnel issu de la Constitution du 25 octobre 2015, aux côtés des autres Conseils Consultatifs Nationaux.

En effet l’article 236 de la Constitution du 25 octobre 2015 stipule ce qui suit : « Il est institué un Conseil consultatif de la jeunesse chargé d’émettre des avis sur les questions liées au plein épanouissement de la jeunesse dans le cadre d’une gouvernance intergénérationnelle. »

Cette disposition, combinée aux dispositions de la loi 15- 2018 du 15 mars 2018 déterminant l’organisation, la composition et le fonctionnement du Conseil consultatif de la jeunesse confient à l’institution le rôle de Conseil de la nation pour des questions juvéniles.

Doté d’une assemblée générale de 300 jeunes représentant respectivement les 12 départements, les associations, les partis politiques, les confessions religieuses, les ordres professionnels ainsi que les congolais de l’étranger, le Conseil Consultatif de la Jeunesse a la particularité de s’occuper de la couche la plus nombreuse mais aussi la plus dynamique de notre société. Ce qui exige du Secrétariat Exécutif Permanent la mise en places des mécanismes susceptibles de faciliter le contact avec les jeunes et une bonne circulation de l’information.

Ainsi, le présent site internet que nous avons expressément choisis de lancer officiellement le 12 août 2019, date de la célébration de la journée internationale de la jeunesse, est un outil de travail et de communication. Il permet non seulement au Conseil de mettre à la disposition des usagers les informations en rapport avec son activité, mais aussi d’établir un contact permanent avec les usagers.

Dorénavant, les membres de l’assemblée générale du Conseil Consultatif de la Jeunesse, les jeunes congolais dans toute leur diversité, les institutions nationales et internationales y compris les partenaires au développement pourront s’informer de façon régulière sur l’activité du Conseil depuis un ordinateur ou un smart phone. Ils peuvent également solliciter une information complémentaire, faire une suggestion ou prendre rendez-vous sans pouvoir se déplacer.

Nous entendons ainsi participer à la poursuite de la modernisation de l’administration publique, ambition renouvelée par le Président de la République, Son Excellence Denis SASSOU-N’GUESSO dans la marche vers le développement.

Vive la jeunesse congolaise !

Vive la République !

Que Dieu bénisse le Congo !

                                                                                                 Juste Bernardin GAVET